A de nombreuses occasions de la vie, il est d’usage de comparer les individus entre eux.

Le CrossFit ne déroge pas à cette habitude !

C’est un sport de chiffres, de poids, de temps, de distance, il est donc facile de comparer les différents résultats des athlètes.

Mais il ne faut pas tomber dans ce piège de se comparer aux autres sans prendre du recul.

Beaucoup de paramètres entrent en jeu, et si vous devez vous comparer à quelqu’un, c’est à une version de vous-même d’il y a 3 mois ou 1 an.

Je vais vous parler de la fonctionnalité d’évaluation que j’ai intégré dans le SCOPE.

J’ai référencé 92 Workouts différents (haltérophilie, powerlifting, endurance, MetCon, Girl, Hero, Gymnastique, …) dans la base de données du site.

Dès lors que vous réalisez un de ces Workouts, et que vous rentrez votre score dans le leaderboard, vous obtenez une note sur 100.

En faisant la moyenne de toutes vos évaluations, votre niveau de Fitness global est évalué sur 100.

Je vais vous expliquer comment est calculé ce chiffre pour un Workout. Mais d’abord, voici 2 notions à avoir en tête :

  • Il est impossible de faire une évaluation mathématique pour noter ces mouvements. Comment définir un Snatch parfait (noté « 100 ») ou un Fran parfait ? Même le record du monde du 100m continuent de s’améliorer.
  • Il est impossible de comparer une note de 75 sur un 5km et une note de 75 sur un Back Squat

Voici un exemple de tableau d’évaluation sur le SCOPE

Comment êtes-vous évalué ?

La méthode d’évaluation est basée sur des données statistiques et sur la notion de percentile.

Les données statistiques utilisées dans le SCOPE se basent sur les valeurs que l’on retrouve dans l’application Beyond The Whiteboard. Tout un ensemble d’athlètes dans le monde a spontanèment rentré ses scores pour ces 92 épreuves. Il n’y avait pas d’obligation, il s’agissait d’une participation libre.

  • La base de données contient plusieurs milliers de scores répartis sur les 92 épreuves. Il y a un leaderboard pour chaque épreuve.
  • Une épreuve n’a pas obligatoirement le même nombre de participants.
  • Si vous avez un score de 60, cela veut dire que votre score est meilleur que 60% des scores sur cette épreuve et que 40% des scores sont plus élevés que le vôtre.

J’imagine que vous comprenez déjà un peu mieux les subtilités de cette méthode de calcul.

Limites de la méthode

Il faut déjà savoir que seuls des pratiquants de CrossFit fournissent des résultats. Vous n’êtes évalué que par rapport à des pratiquants de votre sport.

Les pratiquants d’autres sports ne sont pas pris en compte et les « gens de la rue qui ne font rien » n’y sont pas non plus. Vous faîtes déjà partie d’une communauté de gens « en forme ».

Un classement bas ne veut pas nécessairement dire que vous n’êtes pas « Fit ».

N’importe qui peut participer mais il est aussi possible de ne pas participer. Cela veut dire que :

  • Certains athlètes peuvent ne pas indiquer leurs scores car il ne les jugent pas assez « hauts » pour leurs standards.
  • D’autres athlètes ne rentrent que des scores élevés et omettent les scores où ils sont moins performants.
  • Des athlètes qui se sentent moins forts ne vont pas rentrer leurs scores par peur du regard des autres

Ces 3 seuls cas faussent les statistiques, et il y a encore de nombreuses autres situations où les scores sont renseignés ou ne sont pas renseignés.

De plus, même si des vérifications sont effectuées, il est possible que des gens mentent sur leurs scores 😉 ou se trompent tout simplement.

Pour faire simple, si vous estimez que votre évaluation est basse, il ne faut pas s’en inquiéter. Il s’agit juste d’un problème de référentiel ou de point de vue.

Un exemple tout simple :

  • Si faîtes une course de 100m contre Usain Bolt et ses amis Jamaicains, même si vous faîtes la course de votre vie, vous finirez sûrement dernier.
  • Si vous faîtes cette même course contre vos collègues de travail, je pense qu’ils vont surtout voir votre derrière qui file à toute allure vers la ligne d’arrivée.

Tout est question de point de vue !

Ne vous comparez pas aux autres

Mais pourquoi remplir mes scores si les statistiques sont faussées ?

Pour plusieurs raisons :

  • Plus il y aura de scores et plus l’évaluation sera précise et honnête
  • L’évaluation ne sert pas uniquement à se comparer mais sert aussi à évaluer ses forces et faiblesses. Chaque Workout est noté individuellement et permet de comparer vos compétences. Il est ensuite possible de personnaliser vos séances et de voir où les progrès seront les plus rapides. « Maintenant que je connais mes faiblesses, je sais quoi travailler »

Conserver ses scores est très important

Quel que soit votre programmation, il faut conserver ses scores !

Le plus important, ce n’est pas la performance à un moment ‘T’ mais votre progression au fil du temps. Si vous rentrez régulièrement vos scores, vous aurez :

  • Une méthode infaillible pour évaluer vos progrès
  • Des références de temps ou de charge pour optimiser vos entraînements futurs

J’ai fait en sorte que lorsque vous rentriez vos scores dans les leaderboards du SCOPE, ils soient automatiquement pris en compte et définissent votre note sur 100 dans telle ou telle épreuve/catégorie.

De plus, si un des 92 tests est reprogrammé dans le futur, vos anciens scores seront affichés automatiquement pour cette séance.

Je m’efforce de le répéter et de l’expliquer :

Ce n’est pas la performance qu’il faut féliciter mais la progression.

Print Friendly, PDF & Email