Étirements : quand et pourquoi ?

Retour à Toutes les publications

Étirements : quand et pourquoi ?

Une étude de Gilles Cometti, publiée en 2003, nous apporte, entre autres, les conclusions suivantes sur le stretching. Ces recommandations sont assez simplistes mais pas toujours mis en oeuvre dans le cadre d’une pratique du CrossFit.

Stretching, les 3 options pour Gilles Cometti

  • avant la performance pour une meilleure « préparation »
  • après la performance pour une meilleure « récupération »
  • en tant que technique pour améliorer l’amplitude articulaire et participer à augmenter ce que les praticiens nomment la « souplesse »

La littérature de la préparation physique a encore évolué aujourd’hui et désormais, il y a une réflexion beaucoup plus poussée à apporter sur les étirements.
Il est à noter que les étirements ne se limitent pas à du stretching “passif”, le SCOPE propose d’aller beaucoup plus loin en intégrant dans les séances différents types d’étirements et de mobilisation articulaires.

Voici les faits que nous apportent cette littérature

  • Il existe bien une différence entre “souplesse” (passive) et “mobilité” (souplesse active), il est malgré tout vital d’avoir les 2 !
  • Des étirements seuls ne constituent pas un échauffement, au contraire, la température corporelle descend
  • S’étirer juste après un entraînement peut engendrer des micro-lésions musculaires et augmenter le temps de récupération
  • Eviter les étirements brutaux
  • Les étirements servent à rendre au muscle sa longueur (ou à l’augmenter)
  • Les étirements servent à augmenter le seuil de douleur
  • Les courbatures ne se soignent pas avec des étirements, mais plus vous serez souple, moins vous serez sujet aux courbatures
  • Les étirements de récupération se font au moins 1h30 après la séance de travail
  • Pour une récupération après effort, il faut privilégier un travail aérobie, des positions de récupération ou des auto-massages
  • Le gain de souplesse n’est que temporaire si l’on ne fait que des étirements statiques, il faut y ajouter un travail en amplitude “sous tension”

Les étirements ont plusieurs rôles dans le SCOPE

  • Contrer les effets de votre vie quotidienne
  • Anticiper les maux les plus courants des pratiquants de CrossFit
  • Vous préparer aux séances de travail avec de la mobilité spécifique
  • Vous aider à récupérer et à vous préparer aux futures séances
Contrer les effets de votre vie quotidienne
Grâce à de nombreuses années de pratique, de lecture et de coaching, j’ai identifié certains des problèmes les plus courants liés à notre vie contemporaine (position assise, debout, mauvaise position), le SCOPE propose des exercices axés sur ces problèmes :
  • Les épaules qui roulent vers l’avant
  • Des fessiers inactifs
  • Des douleurs lombaires
  • Des douleurs au genou
Anticiper les maux les plus courants des pratiquants de CrossFit
La prédominance de certains mouvements dans le CrossFit se fait au détriment d’un équilibre nécessaire à la bonne santé et à la performance, le SCOPE propose de s’approcher de cet équilibre avec des conseils et des exercices afin d’éviter les problèmes de ce type :
  • Douleurs et contractures du haut du dos
  • Contractures du bas du dos
  • Les douleurs aux avant-bras
  • Une ceinture scapulaire “déséquilibrée”
Préparation aux séances de travail avec de la mobilité spécifique
Le CrossFit est une activité physique magnifique, complète et complexe, le SCOPE va un peu plus loin que les programmations standards en prenant en compte les conséquences de cette discipline et la nécessité de la préparation à des mouvements de haute difficulté.
Récupération et préparation pour les futures séances
Voici une notion qui ira à l’encontre de beaucoup de pratiquants de CrossFit – les étirements sont néfastes immédiatement après un entraînement de Force, et cela est encore plus préjudiciable pour un débutant, après un retour de blessure ou de repos. Les micro-lésions générées par cet entraînement de Force seront accentuées par ces étirements et rendront la récupération plus longue. Dans ce cas, les auto-massages seront privilégiés.
2 fois par semaine, une session entièrement dédiée à la récupération sera intégrée à la programmation.

Très prochainement des vidéos de mouvements préparatoires et correctifs seront publiées et ces mouvements seront intégrés dans la programmation

Je vous invite à essayer le SCOPE pour découvrir ce que propose cette programmation

Inscrivez-vous à la programmation sur le site http://www.scope-athlete.com, vous disposez d’une période d’essai gratuite
Restez connecté en “likant” la page Facebook : https://www.facebook.com/ScopeAthlete/
Nous avons aussi un compte Instagram : https://www.instagram.com/scopeathlete/

Partagez cet article si vous connaissez quelqu’un qui a des doutes sur l’utilité de la mobilité dans son programme d’entraînement.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Retour à Toutes les publications